L’agrotourisme explose

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

De plus en plus de consommateurs s’intéressent au processus de fabrication de ce qu’il mange. Une aubaine pour les entreprises qui souhaiteraient surfer sur la vague du tourisme agroalimentaire. « On assiste à un véritable engouement du public qui veut voir comment ça marche: par défiance et par curiosité. Et pour les entreprises, on ne fait pas plus direct comme moyen de communication », souligne Cécile Pierre, déléguée générale de l’ l’Association de la visite d’entreprise (AVE).

Visites d’usines : un concept porteur

En 2012, ce sont 12 millions de personnes qui ont visité une entreprise. Et les IAA arrivent largement en tête puisqu’elles en ont attiré plus de la moitié. Les cents entreprises agroalimentaires les plus visitées de l’Hexagone attirent à elles seules plus de 4,4 millions de personnes, selon l’AVE.

Parmi elles, on compte par exemple la marque Saint-Michel, qui accueille quelque 10 000 visiteurs chaque année. Des visites qui se terminent presque toujours par la dégustation du produit, pour le plaisir des palais avisés.

Un retour direct des consommateurs

Cette démarche permet aux entreprises d’obtenir un retour direct de la part de leurs clients. Et de leur expliquer directement les techniques de fabrication. Autre avantage : le passage en boutique des curieux après la visite.

De plus en plus, les régions s’organisent pour créer des réseaux et intégrer ces visites gustatives aux traditionnels circuits touristiques. Le Val-de-Loire, la Bourgogne, le Bretagne ou encore le Languedoc-Roussillon se sont lancés dans cette aventure.

Et même les enseignes de la grande distribution s’y mettent. A l’automne, c’est Intermarché qui ouvrira ces usines au public pour qu’il découvre les secrets de fabrication des produits de la mer, des plats surgelés ou encore de la pâtisserie.(Sources Agromedia)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »